La société civile : acteur indispensable de la justice transitionnelle

Depuis la chute de l’ancien régime, la société civile tunisienne est devenue de plus en plus dynamique et active à tous les niveaux et dans tous les domaines.

Cette dynamique a été caractérisée par la création de plusieurs associations opérant dans différents domaines, notamment dans le secteur de la justice transitionnelle. 

La société civile, à travers ces associations, a joué un rôle fondamental pour le démarrage et la mise en oeuvre du processus de la justice transitionnelle en Tunisie, aussi bien à travers sa participation au dialogue national et aux consultations nationales et régionales sur la justice transitionnelle, qu'avec sa contribution à l’élaboration du projet de loi sur la justice transitionnelle.


Avec l'appui du projet de soutien à l'opérationnalisation du processus de la justice transitionnelle en Tunisie